«La Terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la Terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il fasse à la toile de la vie, il le fait à lui-même.» 


La Sagesse Amérindienne

« Enseignez-vous à vos enfants ce que nous avons enseigné à nos enfants ? Que la terre est notre mère ? Ce qui arrive à la terre arrive à tous les fils de la terre.

Nous le savons, la terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la terre. Toutes choses sont liées comme le sang qui nous unit tous. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il fasse à la toile de la vie, il le fait à lui-même. »

  • Chef Seattle, extrait d’un discours prononcé en 1854 lors de la visite du gouverneur de Washington à un conseil des chefs tribaux locaux

Chaque partie de la société capitaliste mondiale ne parvient pas à apporter les « changements transformationnels » nécessaires pour éviter les conséquences les plus désastreuses de la crise climatique concernant le secteur de l’énergie, l’agriculture industrielle, les transports, la finance et la technologie.

Aucun ne modifie son modèle économique ni n’encourage la modification du consumérisme galopant pour éviter 1,5 degré Celsius de réchauffement climatique au-delà de l’ère préindustrielle, objectif critique de l’accord de Paris sur le climat.
Il est peut-être déjà trop tard pour éviter des conséquences climatiques encore pires.

La plupart des entreprises et des partis politiques évitent d’apporter des changements significatifs en apposant un label « vert » sur le statu quo.


Visite à Paris de représentants des communautés indigènes du Brésil

Le récent sixième rapport d’évaluation du GIEC a conclu que l’activité humaine; la combustion de combustibles fossiles et la déforestation massive pour l’agro-industrie et les industries extractives sont la cause « sans équivoque » du changement climatique, et ont déjà déclenché des changements dévastateurs dans le monde entier. Le rapport sur les impacts, l’adaptation et la vulnérabilité confirme que des dommages irréversibles se produisent déjà sur les écosystèmes naturels, les communautés et les droits de l’homme et s’accéléreront à une échelle et à un rythme sans précédent si la hausse de la température mondiale dépasse 1,5 °C.

Pendant ce temps, la plupart des pays colonisateurs du G-20 poursuivent leurs pratiques d’extraction destructrices sans relâche, partout dans le monde, alors que les peuples autochtones et leurs alliés luttent contre eux afin de protéger les sources d’eau, les forêts et le reste du vivant.

Nous sommes les décideurs de nos propres vies et nous pouvons choisir de ne pas acheter de produits issus de la déforestation ; or, huile de palme, boeuf, soja, bois exotiques, pierres précieuses, etc.

Veuillez choisir de ne pas acheter d’articles transportés à 3000 kilomètres et préférez les produits de saison d’origine locale.

Achetez moins, réparez, réutilisez, recyclez et partagez.

Nous pouvons choisir de ne pas contribuer à la destruction et, à la place, aider à atténuer les dégâts afin d’assurer un avenir plus viable.

S’IL VOUS PLAÎT BOYCOTTEZ TOUS LES PRODUITS DE LA DÉFORESTATION !

About Barbara Crane Navarro - Rainforest Art Project

I'm a French artist living near Paris. From 1968 to 1973 I studied at Rhode Island School of Design in Providence, Rhode Island, then at the San Francisco Art Institute in San Francisco, California, for my BFA. My work for many decades has been informed and inspired by time spent with indigenous communities. Various study trips devoted to the exploration of techniques and natural pigments took me originally to the Dogon of Mali, West Africa, and subsequently to Yanomami communities in Venezuela and Brazil. Over many years, during the winters, I studied the techniques of traditional Bogolan painting. Hand woven fabric is dyed with boiled bark from the Wolo tree or crushed leaves from other trees, then painted with mud from the Niger river which oxidizes in contact with the dye. Through the Dogon and the Yanomami, my interest in the multiplicity of techniques and supports for aesthetic expression influenced my artistic practice. The voyages to the Amazon Rainforest have informed several series of paintings created while living among the Yanomami. The support used is roughly woven canvas prepared with acrylic medium then textured with a mixture of sand from the river bank and lava. This supple canvas is then rolled and transported on expeditions into the forest. They are then painted using a mixture of acrylic colors and Achiote and Genipap, the vegetal pigments used by the Yanomami for their ritual body paintings and on practical and shamanic implements. My concern for the ongoing devastation of the Amazon Rainforest has inspired my films and installation projects. Since 2005, I've created a perfomance and film project - Fire Sculpture - to bring urgent attention to Rainforest issues. To protest against the continuing destruction, I've publicly set fire to my totemic sculptures. These burning sculptures symbolize the degradation of nature and the annihilation of indigenous cultures that depend on the forest for their survival.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

2 Responses to «La Terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la Terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il fasse à la toile de la vie, il le fait à lui-même.» 

  1. Pingback: «La Terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la Terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il … | Ned Hamson's Second Line View of the News

  2. Pingback: «La Terre n’appartient pas à l’homme, l’homme appartient à la Terre. L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il fasse à la toile de la vie, il le fait à lui-même.»  — Barbara Crane Navarro –

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s